Le Khatchapuri de Géorgie

Qui n’a jamais entendu parler de la sublime cuisine Géorgienne est sans doute mort de rire en lisant ce mot : Khatchapuri. Khatcha…pourri, ha ha, très drôle !

 

Une fois le fou-rire passé, je vous prie, Mesdames et Messieurs de bien vouloir prendre place à table.

Vous êtes à Tbilissi ou ailleurs, qu’importe. Disons qu’il fait beau, les rues sont animées, les gens gentils.
Il y a de la musique un peu partout, l’architecture qui vous entoure est pleine d’histoire.
Vous vous saisissez du menu et commandez le plat le plus célèbre de Géorgie : le khatchapuri !

Le Khatchapuri est un pilier géorgien, on ne fait pas que le manger pour être heureux, on le calcule pour mesurer la santé économique du pays

 

Il n’est d’ailleurs pas de bon ton de se moquer du fleuron de la gastronomie géorgienne. Le Khatchapuri est un pilier si important du patrimoine culinaire qu’il est représentatif des fluctuations de l’inflation. 
On calcule régulièrement son coût de production afin de mesurer le taux d’inflation. Tout cela est on ne peut plus sérieux, il s’appelle « l’indice de Khatachapuri« .

Réconfortant, nourrissant et parfumé, le Khatachapuri est un grand séducteur. Beau et bon, les géorgiens lui prêtent même un pouvoir suprême : celui de remplir de bonheur celui qui le mange ! 
Mais pour cela, il faut qu’il ait été préparé sous certaines conditions : l’âme apaisée, dans un moment de calme et d’harmonie avec un zeste d’amour.

Le Khatchapuri est un croisement savoureux entre le chausson et la pizza calzone

 

Une pâte à pain fine et bien gonflée façonnée en forme de bateau et remplie à ras bord de fromage fondu, d’un œuf et d’une ration de beurre que je ne tente même pas de mesurer : le khatchapuri arrive sur la table fumant et bouillonnant. Au restaurant, c’est au serveur de mélanger l’oeuf et le fromage devant le client. 

Au premier regard vous avez déjà pris un kilo mais on est en Géorgie que diable ! Ils ont du vin, du pain et du fromage ! Qui à part l’Italie ou l’Espagne peut rivaliser de la sorte ?

Alors bonnes gens, tombez dans ce khatchapuri fondant et parfumé en savourant votre verre de Tavkveri aux arômes de lauriers et d’une avalanche de fruits rouges, la Géorgie vous invite au festin, ne pensez même pas à résister !

Ce à quoi je ne résiste pas, c’est à vous décrire la tête de Charlotte, voyageuse au long cours originaire du Ch’Nord lorsqu’elle a vu arriver ce divin plat sur la table. Regardant son amoureux avec des yeux exorbités, elle a eu cette phrase digne de rentrer dans les anales : « Woooo bon sang Michel, c’est un welsh… mais, mais, c’est meilleur ! »

La Géorgie est riche d'un formidable patrimoine culinaire, culturel et historique, partez à sa découverte !

Le voyage, ça ouvre l'appétit !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error

Vous aimez cet article ? Partagez-le ou réagissez !