Monténégro

Encore préservé du tourisme de masse, le Monténégro est un voyage qu'il vaut mieux faire maintenant, avant que ses beautés n'attirent les foules !

Autant le dire, le Monténégro, c’est minuscule. Et ce n’est pas une offense, tout ce qui est petit est joli, mais là, il s’agit tout simplement d’une pépite. Visiter le Monténégro c’est faire un voyage dans le temps, se perdre dans des ruelles médiévales, manger dans de vraies tavernes comme on n’en fait plus et trinquer à la santé des monténégrins hospitaliers.

Dobro jutro Crna Gora, Zovem se Christine, Ja sam Francuz, sretan što sam vas upoznao!

 

Au Monténégro, on s’y rend généralement pour trois raisons : les villes et villages pittoresques, les plages secrètes sur l’Adriatique ou la nature, la vraie, avec des randonnées superbes dans des parcs préservés.
J’ajouterai à tous ces beaux projets, les gens.

Le Monténégro c’est tout petit mais ici on ne rigole pas avec la culture

Les monténégrins forment un peuple fier qui se souvient fort bien qu’il a donné du fil à retordre à l’imprudent qui a voulu l’assujettir. Ce pays tout petit a quand même tenu tête aux très puissants ottomans. On pourrait comparer ce tour de force au village d’Astérix résistant aux romains. Le pays a aussi connu, il y a bien longtemps, des périodes de domination mais certaines zones, si escarpées, si reculées et si bien défendues n’ont jamais été prises. Le grand empire byzantin s’est acharné pendant cinq siècles sans succès.
L’histoire en dit long sur l’identité monténégrine qui chérit ce passé rebelle. Le relief et la géographie se prêtent particulièrement bien à la résistance : les châteaux forts au sommet des montagnes en sont une belle illustration.
La pugnacité de ce peuple n’est donc pas à remettre en question, malheur à vous !

Le Monténégro est un paradis pour les randonneurs

Oui, et il vaut mieux ne pas le sous-estimer, le Monténégro ce n’est pas le jardin du Luxembourg. Le pays est montagneux et les reliefs atteignent 2000 m en moyenne, le plus haut culmine à 2500 m. D’accord, ce n’est pas le Népal mais sans être d’une très grande difficulté, les parcs monténégrins vont tirer sur les quadriceps et donner de grandes émotions aux aventuriers.

Les temps sont durs pour le Monténégro mais l’avenir est plein de promesses

Heureusement, la toute jeune république n’a pas dit son dernier mot. Le tourisme est en augmentation et promet de meilleures perspectives pour l’avenir. Espérons qu’elle garde cette forte personnalité qui fait son charme et sa beauté.
Beaucoup de terres ont été vendues à des fortunes russes qui en ont fait leurs villégiatures. Les villas d’un goût douteux, d’un luxe tapageur qui n’a rien à voir avec l’âme du pays fleurissent sur les terrains bien placés.
Côté visiteurs, Internet regorge d’offres touristiques concernant le Monténégro. Le pays à de beaux atouts, des circuits appréciables et il vaut vraiment le détour. Le succès ne saurait donc tarder.

Je Želim vam bolje dane Crne Gore, prijatno! Moje srce je uz vas! 

 

Dobro došli u Crna Gora, bienvenue au Monténégro !

Les incontournables ne sont pas la seule raison de passer la frontière. Il serait dommage de le visiter au pas de course. Le Monténégro est un pays où il fait bon se perdre, rouler au gré des routes et s’arrêter dans un village non estampillé par les tours opérateurs. Les gens ici-bas sont d’une grande amabilité et l’hospitalité monténégrine, c’est une affaire aussi sérieuse que la résistance !

hvala Crna Gora, Doviđenja!

Monténégro

Flickr Album Gallery Powered By: WP Frank

Et si on visitait le Kosovo ?

Le Kosovo fait son comeback dans les destinations de voyage. La guerre c’était hier et il est désormais possible d’aller découvrir la belle nature de ce pays.

Bravo le Kosovo !