Turquie

Les voilà donc les portes de l’Asie… En Turquie il y a tout ce que l’on peut aimer : une hospitalité folle, une architecture dingue, une identité forte… et des turcs avenants

 

Oubliez tout ce que l’on dit de la Turquie et ne la regardez surtout pas à travers le JT. Ce pays se découvre d’abord par ses habitants et sa culture. Après, il faut la visiter à petits pas, entre bord de mer, montagnes, monuments et gastronomie. Ce pays est surprenant ! 

Merhaba, adım Christine, Fransızim, tanıştığımıza memnun oldum! Bonjour Turquie !

 

Oui, la Turquie est complexe, elle est même inclassable, c’est sans doute ce qui la rend si intéressante

 

Ici les turcs se réclament de l’Europe. Même si seule une petite partie du pays à un pied sur le continent, la Turquie adhère à toutes les institutions européennes depuis des lustres (1945). Elle frappe aux portes de la CEE depuis 1959 et son entrée est sujette à bien des polémiques. Au gré des gouvernements, des révolutions et des réformes, n’oubliez surtout pas que la Turquie est laïque… à sa façon. Mais surtout, si 98% des turcs se disent musulmans, ne les considérez jamais, ô grand jamais, comme des arabes. Vous n’allez pas vous faire des copains.

La Turquie c’est aussi l’empire Ottoman, pour bien la comprendre il faut réviser ses cours d’histoire-géo avant de partir

 

L’empire Ottoman à régi une bonne partie du monde (et de l’Europe) durant près de six siècles. L’empire turc a laissé sa marque dans bien des pays. L’héritage de cette domination y est toujours visible aujourd’hui mais n’oublions pas que l’empire lui aussi s’est enrichi de l’Europe lors de ses conquêtes. La Turquie est aujourd’hui un alliage complexe indivisible. On ne peut revenir au jaune ou au bleu après avoir obtenu du vert.

Quand on voyage en Turquie on ne fait pas que la tournée des monuments, on rend visite aux turcs

 

Les turcs sont indéfinissables, ils sont pluriels et singuliers

 

Parfois blonds aux yeux bleus, la peau claire ou foncée, les yeux bridés ou en amandes, les turcs sont indéfinissables. Acétiques ou athlétiques, en costume 3 pièces ou en sarouel, chevelure ondulante ou çarşaf, ça change tout le temps. Caftan ou fez, minijupe et hijab, c’est comme qui dirait, le grand bazar. Les caractères changent aussi, certains turcs sont fermement attachés à leurs traditions alors que d’autres sont très modernes. Il est donc très imprudent de définir les turcs, le portrait serait forcément erroné.  

Le plus beau de la Turquie, ce sont le turcs

 

Une bienveillance pareille vaut un paragraphe à elle toute seule. Les habitants de ce pays on un trait commun : l’accueil réservé au visiteur est énoooorme. Ici on n’hésite pas à arrêter son pick-up au milieu de la voie express pour vous faire descendre de vélo, charger la bicyclette dans le coffre, vous pousser dans la cabine en vous sermonnant : c’est trop dangereux, tu ne peux pas pédaler ici !  Véridique.
Cela vous parait trop autoritaire ? Ca l’est, mais quelle bienveillance ! Une fois au centre-ville, on vous dépose dans un joli café et on vous offre le thé pour que vous vous remettiez de vos émotions. Ha ha.
Se voir offrir un repas, un meze, un lit, une place dans la voiture est monnaie courante. Les habitants se mettent en 4 pour vous trouver des solutions, des idées, du confort. Si pour vous le voyage se résume à la tournée des attractions, planning millimétré, photos et porte bien fermée, n’allez pas en Turquie. La bienveillance des gens va vous rendre fou !

Viens prendre ta claque en Turquie : ici l’hospitalité c’est une question d’honneu

 

Les turcs sont très attentionnés envers leurs visiteurs, l’hospitalité turque est une tradition en béton armé et on ne plaisante pas avec ça ici. Les turcs du Nord et ceux du Sud sont aussi différents qu’un chti l’est d’un savoyard. Mais ils ont un point commun : ils sont fiers. Fiers de leur pays, fiers de leurs traditions, de leurs plats, en bref, ils sont fiers d’être turcs. C’est ce qu’ils ont de meilleur qu’ils veulent vous montrer.
Si vous êtes pressé ou tout simplement trop sollicité, ne prenez pas un visage renfrogné pour décourager les curieux. Avec quelques mots de turc, remerciez, montrez que leur sollicitude vous touche au coeur et déclinez. C’est tout ce qu’ils souhaitent : vous voir repartir avec le sourire.

Ne confondons pas zones touristiques et pays tout entier : cela vaut pour tous les pays comme en Turquie

 

Une précision toutefois, dans les régions touristiques les turcs ne sont pas différents du reste du monde. Le business passe avant tout. Mais n’allez pas croire qu’ils soient représentatifs du pays. Pensez à cela lorsque vous commencerez à détester le harassement touristique. Mais même à Istanbul, ne désespérez pas, on vous guidera dans les rues sans demander d’argent en retour… on essaiera juste de vous vendre un tour en bateau. Pas de quoi perdre sa bonne humeur. Il suffit de dire hayır, teşekkür, non merci, et c’est tout.

La Turquie est une terre d’aventure

 

S’il y a un pays où sortir des sentiers battus, c’est bien la Turquie

 

Les voyageurs intrépides sont assez unanimes là-dessus : le pays est surprenant à chaque halte. Le relief est changeant, les paysages aussi. On passe de plaines arides en montagnes et il n’y a pas moins de quatre mers où se baigner : Egée, Méditerranée, Noire et Marmara. L’exploration du pays par les chemins de traverse, en allant là où il n’y a rien à voir promet du dépaysement et une moisson d’expériences enrichissantes.
Dans les zones les moins courues, je n’ai eu de cesse d’être surprise par la beauté discrète de la Turquie. Une famille buvant son thé au bord de la route, un hammam ancien, un bar à shisha, pardon à nargilé dans la rue d’un souk minuscule, tout est sujet à l’enthousiasme.

Pourquoi se priver du plus beau ? En Turquie, les attractions touristiques valent le détour

 

J’ai peu d’aussi belle expérience au fil des voyages que le survol de la Cappadoce en montgolfière. C’est d’une beauté divine. 
Des montagnes aux zones désertiques en passant par l’éblouissante Istanbul, la Turquie est un voyage d’une incroyable richesse, pour les touristes comme pour les explorateurs.

Teşekkürler, hoşçakalin, yakında görüşürüz! 

Turquie

Flickr Album Gallery Powered By: WP Frank

Et si on visitait la Géorgie ?

La Géorgie est à découvrir pour son vin, sa capitale et pour les géorgiens. Hospitaliés, chaleureux et sincères, ils vont rendre le voyage fantaststiki !