Lettonie

La Lettonie est un petit pays, mais on y fait un grand voyage !

Moins de 2 000 000 d’habitants sur 64000 km², la Lettonie ne s’impose pas à coup de chiffres mais ce joli pays préfère se définir par la beauté de son patrimoine, la gaieté de ses villes et la douceur de sa nature

Indépendante depuis 1991, la Lettonie a parcouru un long chemin pour retrouver son équilibre. Les années qui ont suivit l’indépendance lors de l’effondrement du bloc soviétique, ont été très difficiles. La Lettonie y a gagné sa liberté certes mais elle a perdu beaucoup de ses sites industriels, ce qui a cruellement plombé l’économie du pays.
La Lettonie a pourtant réussi a retrouver sa splendeur et a su se réinventer. On la destinait à des décennies de marasme, que nenni, la Lettonie se porte plutôt bien. Elle invite le voyageur dans sa superbe capitale aux accents Art Nouveau et un château baroque qui mérite largement son surnom de Versailles letton, Rundale, classé au patrimoine mondiale par l’Unesco. Les rues y sont sûres, belles et vivantes, les prix raisonnables et les lettons charmants. 

Sveika Latvija, mans vārds ir Kristīne, es esmu franču valoda, patīkami iepazīties! Bonjour Lettonie !

La culture lettone : un équilibre complexe

En Lettonie, on parle letton. Cependant cette langue n’est parlée que par 61% de la population, près de 37% parle le russe. Il est donc recommandé de réviser son alphabet cyrillique, ce sera très utile. Le letton semble être en voie de disparition, en effet, cette langue se partage en plusieurs dialecte assez différents les uns des autres suivant la région. Difficile donc de garder une langue commune compréhensible par tous. Les années soviétiques sont aussi passées par là et rendent le problème complexe.
On ne peut ignorer quelques tensions ethniques dans le pays. Les aléas de l’Histoire font que les lettons s’ils sont majoritaires (62% en 2018) dans le pays, doivent composer et ça ne va pas toujours de soi, avec 25% de russes. Certains quartiers où les russes sont majoritaires se ghettoïsent et l’atmosphère est électrique. Nul besoin de comprendre la langue pour le ressentir.

En Lettonie on célèbre la nature 

Les lettons sont majoritairement chrétiens mais si la période soviétique s’est montrée sans pitié à l’égard des rites païens animistes, ils semblent revenir dans la vie spirituelle d’aujourd’hui.
Lors de la fête de la Saint Jean, le plus grand festival de Lettonie on retrouve de belles traditions reflétant assez bien ces croyances ancestrales. Les habitants cueillent des fleurs sauvages dont ils font des couronnes qu’ils portent fièrement. Les animaux domestiques ou de la ferme ne sont pas oubliés, les arbres non plus, ils ont autant droit à leurs ornements fleuris que les humains. La nuit résonne alors de chants rituels autour des grands feux qui brûlent jusqu’à l’aube pour célébrer le solstice d’été.

Que manger, que boire en Lettonie ?

Beaucoup de poisson souvent simplement cuisinés mais aussi une excellente charcuterie, du pain noir, lourd et parfumé et du fromage qui mérite d’être découvert. A Riga, il existe un marché paysan dans le quartier de Kalnciema, de l’autre côté de la Dauvaga, où l’on trouvera de belles et bonnes choses à goûter. Plus grand et plus animé le marché central de Riga se situe dans la ville nouvelle. Il attire bien des visiteurs : il a pour particularité de se trouver dans d’anciens hangars à ballons dirigeables datant de la première guerre mondiale.
Côté boisson, la Lettonie produit une bière locale, l’Aldaris, mais ce qu’il faut absolument gouter ici, c’est le Riga Balsam, un alcool dense et fort d’une belle couleur sombre 100% letton. Attention, s’il se boit facilement, il affiche tout de même 45°.

Séduisante et joyeuse, la Lettonie invite le voyageur à la fête

On la compare beaucoup à ses soeurs Baltiques et cette comparaison n’est pas toujours en sa faveur. C’est vrai que Vilnius ou Tallin sont plus grandes, plus populaires et plus riches en architecture. Pourtant, Riga est une ville qui ne s’affirme pas à travers une renommée touristique mais davantage avec son art de vivre, son atmosphère et la gaieté de son centre-ville. 

A la nuit tombée, les tavernes, restaurants et terrasses de la place Doma Laukums font le plein. L’ambiance est festive tout en restant bon enfant et les prix pratiqués sont très raisonnables. On est loin ici des folles nuits de beuveries bruyantes et vulgaires d’autres capitales et ce n’est pas regrettable.
L’architecture lettone est magnifique, le charme de cette ville se trouve certainement dans une alchimie délicate entre l’élégance suprême de bâtiments exubérants et la simplicité d’un gros village médiéval.
Espérons que le tourisme ne viendra pas mettre à mal cette ville attachante et qu’elle gardera son âme à la fois bohème et aristocratique. 

Paldies Latvijai, ardievas, drīz tiksimies!

Lettonie, Best Of

Flickr Album Gallery Powered By: WP Frank

Et si on faisait une petite visite à l'Estonie ?

L’Estonie trône tout en haut de l’Europe où sa capitale rayonne comme un phare sur la mer Baltique. Bordé d’un beau littoral, planté de forêt sauvages et de ville superbes, les touristes ne s’y ruent pas encore, alors c’est le moment d’y aller !