Europe de l’Est

L'Europe de l'Est enchante le voyageur avec son architecture, son histoire et son dynamisme

Il n’y a pas si longtemps cette partie de l’Europe ne faisait rêver personne. Il est largement temps de changer l’image de cette Europe de l’Est froide, triste et marquée par les tragédies de l’histoire.

L’Europe de l’Est est un véritable feu d’artifice d’architecture délicate et ciselée aux couleurs éclatantes

L’Europe de l’Est bouillonne et grouille de vie, de culture et d’habitants bien décidés à regarder vers l’avenir après avoir tout reconstruit.
Châteaux, palais, musées, festivals, vie nocturne, cette Europe de l’Est possède des armes de séduction massive. Ces destinations ont longtemps été boudées par les entreprises liées au tourisme pour bien de raisons, bonnes et mauvaises.

L’Europe de l’Est est aujourd’hui accueillante et facile à visiter

Il y a 20 ou 30 ans, les pays de l’Europe de l’Est  possédaient peu d’infrastructures pour les visiteurs. Explorer ces pays n’était pas décevant pour autant mais c’était beaucoup plus difficile. Il était parfois impossible de communiquer avec les locaux et les sites intéressants pouvaient être inaccessibles, dangereux ou quasi impossibles à trouver. Aujourd’hui, c’est beaucoup plus facile. Ces pays magnifiques savent désormais accueillir les étrangers venus faire moisson de culture et de dépaysement.

Ces pays ressuscités ont parfois ouvert les vannes du tourisme de masse 

Les voyageurs de la première heure le déplorent. Par exemple, la ville de Budapest s’est complètement métamorphosée en moins de 10 ans. Cafés branchés, terrasses, jardins fleurissent dans toute la ville et tout à été magistralement rénové. Fini les façades sombres, les bas-reliefs encrassés, les bâtiments délabrés. Fini aussi les restaurants tristes au menu minimaliste. Mais le revers de la médaille existe : des prix élevés, des visites auparavant gratuites désormais payantes et des habitants blasés par ce tourisme industriel.
Une des stars de l’Europe de l’Est, c’est aussi Prague. Victime de son succès, cette merveilleuse capitale se noie sous le flot incessant de touristes. A un tel point que l’état réfléchit à une façon de limiter le quota de visiteurs quotidien.

Partir à la découverte des campagnes et de la culture profonde offre une véritable immersion dans le pays

Qu’à cela ne tienne, tous ces pays ne sont pas encore envahis de magasins de souvenirs made in China. Ils ont des forêts profondes, des collines bucoliques et des routes magnifiques. Ils ont aussi des villages pittoresques habités par des locaux fiers de leurs traditions, des ânes tirant des charrettes de foin, des places où se réunissent les anciens à la tombée du jour. C’est sûrement ce type d’exploration qui ravira le plus le voyageur au long cours.
Certaines de ces destinations privilégient un tourisme raisonné, tourné vers la qualité plus que la quantité. 

Ces pays ne sont ni gris, ni tristes, ni dangereux. Les autochtones sont affables, souriants et encore curieux du visiteur. En dehors des destinations phares, les prix sont tout à fait abordables. Si parfois les transports font défaut, il ne faut surtout pas hésiter à louer une voiture pour se déplacer sans contrainte. La réputation désastreuse de l’état des routes et du style de conduite local est souvent erronée. Ce serait vraiment dommage d’y renoncer !

L’Europe de l’Est est fière de sa culture et de ses traditions et elle a bien raison. Elle mérite toute notre curiosité !

Découvrez l'Etourdissante Europe de l'Est

A découvrir aussi...