Bolivie

La Bolivie, c’est le menu complet de l’aventure

 

Question voyage, la Bolivie peut se targuer de proposer un menu archi-complet. Un désert blanc d’Uyuni immaculé pour ajouter une pointe de sel ? Pas de problème, avec ou sans cactus ? Et la pampa amazonienne, avec des piranas bien grillés, des crocodiles, des aras bleus ? Que diriez-vous de quelques anacondas ? 

Buenos Dias Bolivia, mi nombre es Christine, soy francesa, ¡estoy encantada de conocerte!

 

Bien sûr il y aura toujours des moustiques mais je vous mettrai quelques chauve-souris, ne vous inquiétez pas. 
Désirez-vous une plongée culturelle dans les missions du XVII, avec un soleil couchant sur les pierres dorées ? Vous m’en direz des nouvelles !
Pour ajouter un peu de piquant, un tour sur l’une des routes les plus vertigineuses du monde, cela vous tente ? 
Avec la pré-cordillère, je suggère une pause culturelle Sucré avec une Santa Cruz croustillante, qu’en pensez-vous ? 
Sur l’Altiplano, un Potosi d’argent accompagné de son monastère Santa Thérésa sera parfait pour terminer.
De l’eau ? Bien sûr ! Titicaca ou Amazone ? 

La Bolivie c’est un pays fort en émotions, en échanges et en découvertes

 

Avec la Bolivie, il est presque impossible d’être déçu. Le dépaysement est total

Sur la route de Rurrenabaque, secoué dans un bus rugissant conduit par un Johnny super cool. C’est une des routes les plus dangereuses du monde.  C’est là que l’on croise  d’autres véhicules au ras des ravins vertigineux. Mais Johnny s’en fout, il manoeuvre le monstre avec une nonchalance déconcertante. La Bolivie, c’est encore plus dingue, plus fort que n’importe quel film d’aventure. Sur ce chemin pour le moins difficile, il arrive parfois que le regard porte si loin qu’il en donne le tournis. Ce n’est pas la peur ou l’inconfort qui m’empêchera de dormir mais les paysages : ils sont juste aussi fous que mon chauffeur.

En Bolivie, il faut ouvrir bien grands ses yeux et ses oreilles

Les bruits de la jungle, l’or liquide du soleil couchant sur la pampa, le silence du Salar.
Les peureux vont en prendre pour leur grade lorsqu’ils apercevront l’éclat fugace des yeux jaunes des crocodiles, dans une barque légère, enfoncée dans l’eau à ras bord, à quelques centimètres des impressionnantes mâchoires.

La Bolivie c’est le chaud humide étouffant, glacial et sec à la fois. Quel que soit le climat,il est intense

La Bolivie offre un voyage aux extrêmes. Comme le vent qui souffle sur le Salar, le désert de sel, figé comme de la glace sous le ciel cobalt pur. Les millions d’étoiles qui scintillent, si lumineuses, si nombreuses qu’on pourrait presque les toucher. Ici, on peut voir le soleil se lever en faisant danser les ondes de chaleur qui avancent lentement sur le sol immaculé. Un spectacle impressionnant.

La Bolivie nous étourdit de sa capitale haut perchée, tentaculaire

Bien que le sujet ne soit toujours pas tranché, la capitale de la Bolivie est selon : Sucré ou La Paz. Pour la Paz, c’est une ville folle à lier, pleine comme un oeuf, interminable.

Le pays est inclassable. On y va pour Dieu, pour la jungle ou le désert, les dinosaures ou les lamas

La Bolivie est un pays aux multiples visages, des flamands roses délicats sur le miroir de l’eau, des collines multicolores, des lamas soyeux, des torrents de boue, des bidonvilles, des femmes sacrifiées à la religion, des mines noires de misère.

Cristo de la Concordia, Cocchabamba, Bolivie

Si l’ennui vous guette, pensez à faire un tour en Bolivie

 

Les boliviens valent autant d’être découverts que leur pays

C’est un voyage qui comble toutes les attentes. Il n’est même pas utile de beaucoup sortir des sentiers battus pour être émerveillé.
Aurai-je oublié de vous parler des boliviens ? Pas toujours facile d’accès, un peu farouche mais avec quelques mots d’espagnols vous arriverez à briser la glace !

La nature est démesurée, la foi aussi : en Bolivie tout semble indomptable

Des geysers crachant le feux dans le froid, des sources d’eau chaude fumantes dans le désert de sel, des pluies diluviennes, un soleil de plomb, une jungle luxuriante. La Bolivie prend un malin plaisir à tout pousser à l’extrême. Alors c’est sûr, le voyage ne risque pas d’être ennuyeux. Il y a ici un mélange étrange. C’est à la fois tellement développé et tellement figé dans le temps. Les troupeaux de lama gardés par les bergers, les tenues traditionnelles fièrement portées par les boliviens. Tout se mélange comme ces églises remplies d’or, de souffrance et de prières qui se mêlent avec les croyances ancestrales.

Gracias, Adios, nos vemos pronto !

 

Bolivie

Flickr Album Gallery Powered By: WP Frank

Et si on visitait l'Argentine ?

Maradonna, l’Evita de Madonna, Milonga et la Bocca… L’Argentine a une collection impressionnante de célébrités. C’est normal, entre le foot et le tango, il y a toujours de la place pour un petit coup d’état. Mais si on allait voir ailleurs, ce qu’il y a de beau à voir ?