Colombie

Beaux paysages, culture passionnante et habitants  joyeux, bienvenue en Colombie pour un voyage trépidant !

 

Dans le top du classement des pays qui ne méritent pas (plus ?) leur réputation, la Colombie est à inviter sur le podium. La renommée calamiteuse de la Colombie prend sa source durant les années 1980 alors que le narcotrafic fait la une des journaux du monde entier et nous a laissé pantois devant la puissance des réseaux et la violence qu’ils employée.
On arrive en général en Colombie, prêt à en découdre avec des méchants, des voleurs, des trafiquants, des assassins… Hé bien, désolée, ce n’est pas ceux-là que vous allez rencontrer ! 

Hola colombia ! Mi nombre es Christine, soy francesa, muy feliz de conocerte ! Bonjour Colombie !

 

La Colombie que j’ai eu la chance de visiter m’a offert un visage bien différent de sa réputation. J’ai surtout voyagé dans un pays joyeux et chaleureux

 

Il faut bien sûr, comme partout dans le monde, ne rien faire de stupide. Non, je ne suis pas allée dans les zones instables où subsistent encore des conflits armés, et je ne me promène pas non plus dans les quartiers difficiles au beau milieu de la nuit.
J’ai lu et entendu bien des mises en garde qui ne se sont pas avérées. Je me suis baladée à peu près partout avec mon reflex en bandoulière (le jour seulement) et personne ne s’est jeté sur moi pour me dépouiller. 
Personne ne peut se targuer d’avoir rencontré tous les habitants d’un pays. Les colombiens que j’ai rencontrés, furent d’une gentillesse exemplaire. Drôles, bavards, détendus et pas plus malhonnêtes qu’ailleurs. 
Ils ont hautement contribué à faire de mon périple une expérience d’une grande facilité. Les colombiens sont très fiers de leur pays et sont toujours très heureux d’en faire découvrir une partie à leurs visiteurs. Ils adorent leurs faire goûter les rhums, les spécialités culinaires et sont très heureux de les initier à la faune et la flore de ce très beau pays.

La Colombie est-elle un pays à risque ? Pas plus qu’ailleurs, à condition de ne rien faire de stupide !

 
 Faut-il pour autant le décrire comme un pays de Bisounours ? Non. Les colombiens ont le sang chaud et petite et grande délinquance sont bien présentes, particulièrement dans les grandes villes. 

Il n’est pas difficile d’éviter les embrouilles : prendre toujours le minimum d’argent avec soi, ne monter que dans des taxis officiels, ne pas prendre de drogue, ne pas croire tout ce que l’on vous raconte et rester vigilant sont des règles de base.
Evitez les endroits glauques, sortez en groupe, confiez les objets de valeur à la réception de l’hostal et tout devrait bien se passer. 
Les autorités colombiennes travaillent à redorer le blason du tourisme dans le pays et veillent à ce que leurs visiteurs reviennent entiers, avec une expérience positive.  

En Colombie règne une mixité incroyable et beaucoup de bonne humeur

 

Ce que j’ai vu dans ce grand pays, ce sont des colombiens et colombiennes étonnamment joyeux.
La diversité musicale d’un bout à l’autre du pays et la pratique de la danse y est-elle pour quelque-chose ? Certainement mais pas seulement. Le pays est d’une grande mixité culturelle. On rencontre ici beaucoup de blancs (Espagne, Italie, Portugal) mais aussi des métis, des amérindiens, des africains… 

Le mélange est réussi : la Colombie est un pays multicolore

 

C’est un mélange haut en couleurs : traditions, style vestimentaire, culture, gastronomie et boissons diverses donnent à la Colombie un aspect chamarré, brillant et bruyant. 
Ajoutons à cela, le football et la salsa et vous obtiendrez le meilleur cocktail possible. 

La Colombie a beaucoup à offrir aux voyageurs épris de nature : sentiers de forêts, rivières et cascades, cocotiers géants…

 
 Du nord au sud, la Colombie offre son lot de surprises. Des villes à l’architecture diverse, des murs multicolores, la mer, la jungle, les collines. C’est un très beau pays et cette beauté est très variée. Andes, Amazonie, côtes caraïbéennes et beaucoup de montagnes en font une destination de choix pour un voyage d’aventures.
 

Un mode de vie au ralenti qui surprend, la Colombie est plutôt douce dans le rythme (sauf quand il s’agit de danser la salsa, bien sûr)

 
Les colombiens sont d’une nature plutôt tranquille. Ici on ne coure pas après les horaires et on prend la vie avec du sucre et un trait de rhum.
Et puis ils ont l’habitude de notre stress, ils voient arriver les touristes avec un plan bien précis et des idées bien arrêtées sur la façon dont doit se dérouler le voyage. Ils attendent qu’ils se détendent, ce qui ne manque pas de se produire. Salento est un bon exemple : les voyageurs y posent leur sac pour 2 ou trois jours et restent invariablement 3 semaines. La douceur de vivre est parfois contagieuse.
 

Des habitants très attachants qui valent bien le voyage en Colombie, même sans le rhum

 
Le plus beau à visiter en Colombie, ce sont les gens. Ils aiment vraiment s’occuper de leurs visiteurs avec une chaleur déconcertante.
Gentils, polis, positifs, optimistes, on entend à longueur de temps : con gusto, con mucho gusto mi amor, mi preciosa !
On est loin, bien loin des clichés éculés des colombiens colportés par les JT et ça fait un bien fou !
 

Gracias Colombia, adiós, ¡hasta pronto!

Colombie

Flickr Album Gallery Powered By: WP Frank

Et si on visitait le Panama ?

La ville de Panama n’attire pas grand monde. Coupé en deux par l’argent, d’un côté la nouvelle ville de l’argent blanchi, de l’autre l’ancienne, pauvre mais joyeuse. 
Heureusement pour les fous du voyage, le Panama à bien plus à offrir !