Belgique

La Belgique, c’est tout un roman, ou une BD… C’est un pays qui s’aime d’un véritable amour car pour l’apprécier il faut l’explorer avec le coeur plus qu’avec les yeux

 

La Belgique ne fait pas la une sur les sites de voyage. Ce qui est, à la réflexion, très injuste car ce petit pays possède des plages de sable fin, des villes à l’architecture Renaissance sophistiquée, des canaux romantiques et des cités médiévales et de très bonnes spécialités culinaires qui vont bien vous goûter !

Goedig ! Bondjou-bondjou, bonjour Belgique !

 

La Belgique ne fait pas rêver par sa gastronomie et c’est injuste

 

En dehors des frites dont les belges sont très fiers, on mange en Belgique de savoureuses carbonnades flamandes (sorte daube de boeuf à la bière), des chicons en gratin (gegratineerde witloof – gratin d’endives), des moules-frites, un Waterzooï (soupe de poulet) et un excellent boudin.

Côté sucre, la Belgique est tout aussi généreuse : des gaufres au caramel, des tartes à la cassonade, croustillons (petit beignet rond), lacquemant (gaufrette au sirop) ou des spéculoos (biscuits aux épices). Un des gâteaux le plus surprenant (et rassasiant) sera sans doute la tarte au riz !
Le sucre c’est souvent de la vergeoise, la fine fleur du sucre mais ici on l’appelle cassonade.

En Belgique, attention à comment tu parles !

 

La Belgique, c’est 30 600 km² pour trois langues officielles :  l’allemand à l’Est, le français en Wallonie (le Wallon) et le néerlandais dans les Flandres (le flamand). 
La langue peut être un sujet délicat car elle est liée à des choix politiques. Il faut se montrer flexible et ne pas s’étonner si un de vos interlocuteurs ne comprend pas le français. 

La Belgique est une fameuse productrice de bière.Il est tout à fait normal de les retrouver dans les pubs du monde entier. Mais encore ? Le chocolat, belge, évidemment ! 

 

A 20 km a peine du centre de Bruxelles, il est possible de visiter la fabrique Côte d’Or et d’en apprendre long sur cette douceur. Léonidas et d’autres talentueux chocolatiers belges offrent de belles pralines, truffes, caraques ou écorces confites à déguster avec une boisson chaude quand ça drache (il pleut) dehors.

 

L’architecture belge est parfois déconcertante, il faut apprendre à l’apprécier

 

Des bâtisses Renaissances jouxtent parfois des immeubles 1970… ou des constructions futuristes de béton et de verre. Pourtant, les villes belges possèdent de très beaux édifices et des places magnifiques. Bruges, la petite Venise du Nord, Namur ou Anvers sont de très belles villes. Et dans ces bourgs, ces cités, la culture aussi est a découvrir. Musées d’art, musée de la Bande Dessinée, musée d’histoire ou encore, le délicieux musée du chocolat d’Anvers.
La Belgique n’est pas un pays dont on est bleu (amoureux) au premier regard. Il se découvre lentement, au fil des rencontres, de l’histoire, des traditions et des festivals belges. Une fois la culture comprise, on voit les villes avec un regard bien différent.

Et les belges, sont-y sympas les belges ? 

 

Les belges sont très accueillants. Ils sont souvent spontanés, parfois excentriques, ouverts et sans complexes.
Ils sont d’un tempérament plutôt enjoué et c’est une posture qui donne à réfléchir. Le climat belge n’est pas clément, sombre, froid, pluvieux, il fait laid souvent. On s’attendrait à croiser des habitants fermés, emmitouflés dans leurs manteaux, difficiles à aborder. Que nenni ! Les belges sont très chaleureux et ont beaucoup d’humour. 
Quand le soleil et la chaleur manquent dehors, il faut en avoir dans le coeur et dans la tête ! 

Dag Belgique, bedankt, tot straks, à bientôt !

 

Et si on faisait un petit voyage en Hollande ?

Amsterdam, la mer du Nord, les champs de tulipes, c’est la carte postale de la Hollande.
En dehors du fromage et des sabots, la Hollande est une destination de voyage qui vaut son pesant de diamants et de harengs crus…