Perou

Aillin Punchao, mi nombre es Christine, soy francesa, un placer conocerte, Jakuchu ! Bonjour Pérou !

 

Le Pérou est empreint d’une histoire et d’une culture millénaires. L’imagination s’enflamme dès qu’on parle de lui : les mythiques incas et leurs montagnes d’or, leur civilisation passionnante, les cités perdues, la vallée sacrée. Le Pérou, ça rend fou !

Pérou, vous avez dit Pérou ? A quoi pensez-vous lorsque vous entendez parler de ce pays ? Machu Picchu, Inca, condor, lama, Tintin, Cuzco, ponchos en alpaga, flûte de pan ? 
Le Pérou c’est tout ça mais c’est bien plus encore. 

Aillin Punchao, mi nombre es Christine, soy francesa, un placer conocerte. Bonjour Pérou !

 

Le Pérou a une culture forte, très enracinée et bien vivante

C’est sans doute la puissante géographie du pays qui fait dégage cette force. Les vallées et montagnes dans lesquelles il faut marcher pour vraiment comprendre le pays impose un grand respect. C’est là que l’on rencontre les habitants, réservés mais très bienveillants.
Moins connus, moins emblématiques, au Pérou il existe des endroits qui valent le détour. Marcher dans le Colca canyon, tenter de percer le mystère des lignes de Nazca, découvrir Aréquipa la Magnifique. Le bord de mer de Pacaras et sa réserve ornithologique, peuplée de colonies de phoques innombrables et d’oiseaux par milliers. 

Au Pérou, les montagnes sont aussi puissantes que les Himalaya du Népal 
Toutes les montagnes du Pérou valent d’être explorées. Elles sont majestueuses et d’une grande pureté. La pollution lumineuse y est faible alors les nuits étoilées seront certainement les plus belles de votre vie.
La Cordillera Blanca, l’étourdissant Altiplano et la cordillère des Andes vous tendent les bras. Le plus grand canyon du monde aussi, Le Colca et des montagnes impressionnantes peuplées de lamas et de graciles vigognes.
Le Pérou a tant à offrir qu’il serait malheureux de ne s’y rendre qu’en suivant un parcours bien balisé. Aller rendre visite à l’un des sites archéologiques les plus célèbres du monde peut se faire aussi en marchant : par le Salkantay ou le Chemin de l’Inca.

Le Pérou, ça rime avec Machu Picchu 

 

Le mythique Machu Picchu est un haut lieu touristique, ce n’est pas pour ça qu’il faut le contourner. C’est un héritage majeur du Pérou… et du monde

Le site est envahi par le tourisme de masse, les accros aux selfies s’en donnent à coeur-joie et les treks de l’Inca et du Salkantay ne désemplissent pas. 
Si parfois les destinations les plus célèbres nous déçoivent profondément, la cité sacrée du Machu Picchu est une vraie merveille. 
Malgré les hordes de touristes, les perches à smartphone, voir le jour se lever sur cette enclave, lorsque les brumes s’élèvent dans les nues, s’exhalent pour révéler les contours de ces murs millénaires est une grande émotion. 

Perchées à 2400 mètres d’altitude, la majesté des ruines péruviennes va vous clouer là, sans bouger

 Juste respirer calmement après l’épuisante montée, reprendre son souffle et regarder… Il faut presque lutter pour ne pas crier sa surprise et sa joie. Le Machu Picchu est encore mieux que celui dont on rêve.
Si vous avez choisi le chemin de l’Inca ou le Salkantay pour venir honorer la cité de votre présence, l’effort fourni rendra la vue encore plus intense. Le chemin demande de l’énergie. C’est une bonne chose car il faut rendre visite à ce site avec la plus grande humilité.
L’arrivée par la grande porte ne sonne pas la fin de l’aventure si vous êtes décidé à grimper le Huayna Picchu, la montagne qui se trouve en face. Encore un peu d’efforts, vous serez récompensé par une vue imprenable.

Le Pérou ça rime surtout avec You-hou !

Le Pérou, c’est beau sans le faire exprès. Un troupeau de doux lamas, un condor au vol pesant, des oasis cachées. Les citadelles de pierres, les marchés colorés, les églises où les saints souffrent le martyr plus qu’ailleurs. Le ciel si rempli d’étoiles que l’on croit pouvoir les cueillir en tendant la main, les vallées imposantes, majestueuses. Cette terre est grandiose, pleine de couleurs, de sentiments extrêmes. 

Au Pérou, les habitants sont encore attachés à leurs traditions : c’est leur trésor

Les péruviennes et leurs robes amples, un minuscule chapeau posé sur les longues et pesantes tresses, les enfants dans le dos, enveloppés dans ces beaux tissus multicolores très typiques. Ces descriptions ressemblent à des clichés ? Peut-être mais ils sont bien réels dans les rue de Cuzco ou d’ailleurs. Les cultures sont vivantes, elles font partie du tableau. Ce pays est beau, grand, riche en couleurs et en traditions ancestrales.
Les péruviens font de la résistance et gardent encore leur identité, leurs croyances, leur art de vivre. La lutte est inégale mais ils ont des arguments, de l’intelligence et sont gardiens de savoirs millénaires qu’ils ne demandent qu’à partager. J’espère que cela continuera encore longtemps. 

Kute Munai Kikana, Anay !

Et si on visitait la Bolivie ?

La Bolivie du Nord au Sud, ce sont tout simplement des pays différents. EN Bolivie, il y la jungle, la pampa peuplée de crocos, mais aussi des flamands roses graciles et un Christ plus grand qu’à Rio de Janeiro…