Comment charger son sac à dos comme un pro

Bien charger son sac permet de bien s'organiser et de mieux porter

Comment charger son sac-à -dos est un  sujet qui parait sans mystère.
Pas du tout ! Je croise beaucoup de voyageurs déambulent avec des sac mal équilibrés, trop volumineux, aux sangle mal réglées. Et quand ils font, défont et refont sans cesse leurs bardas au milieu du dortoir… ça fait peur !

Mais qui sait ? Aux novices ou habitués des voyages d’un week-end, ces modestes conseils vous donneront-ils quelques idées ?

Pour bien charger son sac, il faut se poser des questions pratiques

 
De quoi ai-je besoin rapidement ? La trousse de secours, le papier-toilette?

Qu’est-ce que je sors du sac en premier lorsque j’arrive dans mon dortoir ?
Quelles sont les affaires fragiles, solides, écrabouillables  ?

Tout avoir à portée de main, sans tout vider

 

Si la température risque de changer…où est ma polaire, mon foulard ? Glissez-les sous la capote pour les attraper illico presto sans ouvrir le sac-à dos.

Optimiser le remplissage du sac-à-dos 

 

Que mettre fond du sac-à-dos ? Ca dépend !

 

Lorsqu’on part pour une grosse randonnée, à savoir que le sac sera porté pendant de longues heures, il est recommandé de mettre au fond du sac-à-dos les affaires les plus lourdes. De cette manière le poids du sac-à-dos sera bien porté par les jambes et ne tirera pas les épaules en arrière, parfaite position pour avoir mal au dos.

 

Lors d’un voyage au long cours où les randonnées ne sont pas quotidiennes, le sac-à-dos fait plutôt office de valise

 

Dans ce cas l’organisation est un peu différente car le sac à dos sera chargé en fonction de ce que l’on va utiliser en premier lorsqu’on arrive à destination.

Si le sac de couchage est utilisé, il sera le premier à sortir du sac


Beaucoup de sacs-à-dos sont équipés d’une ouverture basse qui permet de l’extraire sans avoir à tout déballer.
Ceux qui voyagent surtout d’auberge de jeunesse en hostel n’auront pas souvent recours au duvet. Si le camping ne fait pas partie du programme, alors inutile d’en amener un. En cas de changement de programme, vous pourrez en acheter un sur place.

Si le sac à dos n’est pas équipé d’une ouverture basse

 

Il faudra mettre au fond ce que vous utiliserez le moins. Par exemple s’il fait très chaud, l’anorak, les tee-shirts à manches longues, le pantalon de trekking.
S’il fait froid, c’est le contraire : ce sera la place idéale des robes légères, shorts, paréos ou une deuxième serviette de rechange dédiée à la plage.

Au milieu du sac à dos


Stockez tout ce dont vous aurez régulièrement besoin suivant la température. Des habits surtout.

Au « premier étage

 

C’est là que se trouve tout ce que vous sortirez en premier lorsque vous arriverez à destination, et ce sera souvent votre chambre ou votre dortoir. Vous sortirez donc :

  • Des vêtements de nuit
  • La  trousse de toilette
  • La serviette de toilette

La dernière chose que vous rangerez avant de fermer le sac-à-dos, c’est la trousse de secours. En cas d’urgence, pour vous ou pour les autres, il faut la trouver rapidement ! Comprenez bien que fouiller tout le sac à la recherche de sparadrap avec un doigt ensanglanté n’est vraiment pas optimal. De plus, vous risquez de perdre un temps précieux pour faire face à l’urgence.

Dans les poches latérales

 

Elle sont pratiques pour répartir les affaires selon leur « famille » dans le bagage.
Par exemple, dans la poche latérale droite, vous pouvez mettre le matériel électrique : chargeur de batterie d’appareil-photo, câbles, adaptateur, épilateur, les lampes frontales, etc.

Dans la poche latérale gauche : le matériel du parfait bricoleur : des sangles de rechange pour le sac à dos de 1m et 2m, des petites cordes pour étendre son linge, quelques pinces-à-linge, une pince multi-outils…

Dans la poche interne du sac
Vous pourrez mettre dans cette poche mince et longue tout ce qui est plat. Des carnets de dessin, des papiers importants.

Dans la poche interne du rabat
Des affaires de petites taille qu’il vaut mieux ne pas éparpiller dans le sac, elles seraient difficile à trouver. C’est donc la place idéale des sous vêtements : slips, culottes, soutien-gorges, maillots de bain, chaussettes…

Dans la poche supérieure du rabat
A vous de voir, mais ce sera quelque-chose d’utile, facile à saisir rapidement. Personnellement j’y met mes tongs. Elles sont très utile en voyage. Relaxer ses pieds en fin de journée, prendre une douche dans une salle de bains au sol un peu douteux…

Dans les petites poches latérales tout en bas du sac
Ce dont vous avez besoin d’avoir rapidement sous la main lorsque vous portez le sac sur vos épaules. Il suffit alors de s’en saisir sans avoir besoin de poser le bagage à terre. Une bouteille d’eau ? La crème solaire ?

Un sac bien chargé est un sac qui tient debout tout seul !
Les affaires doivent être bien compactées de manière à ce qu’elles ne bougent pas lorsque vous êtes en mouvement.

Un dernier conseil avant de partir à l’aventure :

Je perds peu et je trouve facilement. Pourquoi ? Parce que je range toujours les choses à la même place !

A lire aussi...

Quel bagage choisir pour le grand voyage ? Le pour et le contre, les avantages et les inconvénients, à chacun de choisir ce qui lui conviendra le mieux !
Suivez, partagez et donnez votre avis !

1 réflexion au sujet de « Comment charger son sac à dos comme un pro »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error

Vous aimez cet article ? Partagez-le ou réagissez !