Malaisie

Selamat Pagi Malaisia !

La Malaisie, ce pays méconnu

La Malaisie ? Bof ! En dehors des Tours Petronas rendues célèbres par Mission Impossible, on ne peut pas vraiment dire que cette destination fasse fantasmer beaucoup de voyageur.
Mais voilà, j’aime beaucoup la Malaisie. Je l’aime pour tout ce qu’elle offre : des villes extraordinaires où se côtoient des gratte-ciels ultra-modernes, des marchés typiques, des maisons de bois, un métro high-tech et des bus déglingués. La Malaisie abrite la plus ancienne jungle du monde dans laquelle vivent encore des Orang Asli, les hommes de la forêt. On y découvre Malaka surnommée Venise d’Asie où vous attendent un quartier chinois surprenant, des canaux romantiques, une nourriture étonnante et une belle douceur de vivre.

Mer bleue, sable blanc et poisson rouge

La Malaisie est riche d’Iles secrètes dignes des Seychelles : sable blanc et faune aquatique colorée. A 10 mètres de la grève, l’aventure commence ! Poissons perroquets bigarrés se pressant entre les rochers, requins de récif et bans de barracudas façonnés comme des torpilles. Ajoutez les cocotiers sur la plage, les coquillages et les cocktails, quelques forêts tropicales et vous êtes au paradis de la pub Bounty !  

Malaisie, le pays où il fait toujours beau

La Malaisie m’enchante. Elle n’a pas de véritable saison, il fait toujours chaud. Une chaleur étouffante et humide rafraîchie par des pluies torrentielles une fois par jour. On se précipite alors dans les centres commerciaux gigantesques ou les bouches de métro et on attend l’accalmie. 
Il est très simple de faire son sac pour ce type de destination : pas d’anorak, de pull, de bottes en cas de… des vêtements légers suffiront, avec une cape de pluie et vous êtes paré !

Au coeur des Highlands

Les Cameron Highlands sont recouverts de plantations de thé au vert tendre. Au petit matin, les collines parfaitement taillées baignent dans une brume bienfaisante et calme qui repose l’âme. L’air y est frais, léger et pur, loin de la pollution et du bruit de Kuala Lumpur. En plus du thé, cette région est aussi plantée de fabuleux hôtels dignes du Ritz. 

Kuala Lumpur, ville de contrastes

Kuala Lumpur on trouve absolument tout ! Des temples chinois, des temples bouddhistes, des églises, des mosquées. Des musées, des fontaines, des parcs. Des restaurants chics, des skybars, des gargotes, des supermarchés, des vendeurs ambulants. China Town, Bukit Bintang, Jalan Alor, Little India, Trec ou Kampung Baru, la ville n’est jamais la même. On y danse, on y mange, on y boit, on y travaille. Cette ville est étourdissante de diversité et d’énergie.

Un grand mélange de culture

Et les malaisiens alors ? Difficile de les classer quelque part ! Les malaisiens sont malais, d’origine chinoise, indienne. Ils viennent aussi de Singapour, de Thaïlande, du Moyen Orient ou d’Europe.  
Un vrai melting-pot ! Je n’ai eu que de bons échanges, amicaux et sincères avec ces habitants. Toujours prêts à aider, soucieux de ma sécurité et de mon confort. Si les codes religieux mettent parfois les étrangers à distance, soyez patients. L’intimité se gagne petit à petit et vous serez récompensé par de belles relations avec les malaisiens. 

L’islam est là religion d’état, il ne faut donc pas s’étonner de voir des femmes voilées, parfois intégralement. Pour cette raison, ce pays demandera un peu plus de connaissance sur les mœurs et coutumes que les autres pays d’Asie. 

Terima Kashi, Jumpa Lagi !

Malaisie, Best Of

Flickr Album Gallery Powered By: WP Frank